J’y vis plus, mais min coeur y est !

Ches tiotes biêtes ! ( Ces petites bêtes )
13 mars, 2008, 15:29
Classé dans : EUM' VIE

Je m’souviens qu’y avot les « Cri-Cris » ! On les entendait dans nos jardins l’été, au bord de la Deûle aussi quand on se promenait.Ches tiotes biêtes ! ( Ces petites bêtes ) dans EUM' VIE

Il y avait les « Michourelles » aussi ! Beurk ! elles se cachaient dans la woissingue de maman dans la cour…. Je me souviens avoir hurlé le jour où je m’étais fait pincer par l’une de ces bestioles !!perce-oreillespa dans EUM' VIE

Je m’souviens de l’garnoulle qui avot élu domicile din ch’poulailler, près de la « baignoire » aux canards ! Grenouille2Et d’ches têtards qu’min frère y in faisot un élevache !

Y avot chez « biêtes à Bon Dieu » aussi ! arton99

Et ches zoziaux qu’y in a toudis autant dinch’ gardin d’ mes parents…Des tout tiots moniaux ! su’ches gouttières, sur les fils électriques aussi, sur les arbres, ils chantent on entend qu’eux ! Le matin dès que le jour se lève,le soir, lorsque le soleil se couche…. Y volent pour pluquer les morceaux d’pain !

Combien en a-t-on recueillit des blessés à la maison ! Je me souviens très bien de celui qui est mort, qu’on a pas pu sauver, couché tout fragile sur le coton dans la boîte à chaussures….De l’autre que j’ai enterré au fond du jardin aussi, Je me souviens de celui à qui on a redonné le goût de vivre, avec patience en trempant la mie de pain dans du lait et en lui donnant la becquée, je me souviens quand je lui réapprenais à voler dans le garage…Et le jour où il est parti pour de bon !

.img_0394_m

 



Expressions de chez nous
12 mars, 2008, 14:38
Classé dans : EUM' VIE

Expressions de chez nous dans EUM' VIE vent_16« QUE VENT D’SOTS » !!!!

 

Et mercredi, jour des enfants, j’ai encore eu droit au sempiternel :

« Qu’est-ce qu’on mange à midi maman ?  » Je ne peux m’empêcher de répondre à chaque fois:

- Des nonuches !

- Naaaan, maman, alleeez… » et la petite dernière d’ajouter : « C’est quoi?

_ Des crottes d’ kien qu’in chuche ! »



chti et cinéma
10 mars, 2008, 8:27
Classé dans : EUM' VIE

Quel week-end !

Au lieu d’un groupe de 30, on s’est retrouvé à 40 au ciné, on occupait bien 3 rangées de siège avec nos marmots en plus ! J’ai fait une entrée fracassante en chantant… »lampiste, m’tchote lampiste ! » repris par quelques uns qui avaient des restes de la veille ! Tout le monde en est ressorti EN-CHAN-TE, un public bourguignon conquit bien sûr ! Une découverte pour certains, d’autres se sont reconnus dans l’humour…Je crois que quelque part…Allez j’ose le dire, on fait envie !

Je voulais juste ajouter qu’ici, dans la petite ville d’Auxonne où je vis, j’ai trouvé une équipe de joyeux fêtards qui ont l’esprit qui me manquait tant ! Ils ne sont pas ch’tis du tout, et pourtant je peux vous dire qu’ils ont l’esprit du bien manger et du bien vivre !

Et vous savez quoi…Ils ne peuvent se passer du café chez l’un et chez l’autre et ils savent apprécier la bière !!!

En plus, la salle des fêtes est juste à côté du cinéma ! Alors pour voter, c’était drôlement pratique ! 

 

 

 



Mon week-end chti !
9 mars, 2008, 12:19
Classé dans : EUM' VIE

Voilà , tout le monde connaît la chanson « m’lampiste’ maintenant, en tous les cas, elle aura bien marché celle-là ! Voici quelques photos de ce week-end, j’avais préparé un menu, un tcho dico chti et in a canté « les tomates », « les corons », « tout in haut de ch’terril » !

Y avot ch’menu

Mon week-end chti ! dans EUM' VIE menu11
Puis ch’dico

tcho_d10 dans EUM' VIE
dico_c10

Pis y avotent mes copains, dont voilà quelques uns

 

eve_mi10

gilou_11

 

vige_e11

 

D’autres sont venus ensuite déguisés en moule pour l’un et en frite pour l’autre ! In a bien mingé, in a bien bu auchi (pas trop, on sait s’tenir !) comme dans l’canchon !

 

Et voici un extrait de ce qui a été mangé !

tarteaumaroilles.jpgTarte au Maroilles

potjeevlesch.jpg Potjeevlesch

crmebrle1.jpg crèmes brûlées à la chicorée

tarteausucre.jpgtarte au sucre

tartelabire.jpgtarte à la bière !

Nous aurons bien ri, ce fut un super soirée et cette après-midi tous au ciné !

En cadeau Nath et moi avons eu droit à de magnifiques fleurs ainsi qu’une gaillette et un peu de brique de charbon !

 

 



Week-end ch’ti !
8 mars, 2008, 11:54
Classé dans : EUM' VIE

C’est partiiii !

Ca fait un moment que j’ l’ avos dit, ach’t'heure, il arriv’ le week-end ch’ti avec les copains bourguignons ! (enfin pas tous, beaucoup d’emigrés dans le lot ! ha! ha !)

Ce soir mes amis, vous allez déguster en apéro :

* Du chuche Mourette ! (Merci la soeur de Nath et merci Olivier !)
Mélange de la Bourgogne et du Nord, et oui, alcool fait à base de crème de cassis de Dijon et de Genièvre de chez nous !

* Potjevleesch (fait par la soeur de Nath que je remercie beaucoup ! et ramené par Olivier qui passait par le Nord avant de redescendre din l’ Côte d’Or!)

* Tarte au Maroilles et ses chicons (par Nath et môa!)

* Carbonade flamande et frites faites maison (carbonade par môa et frites Par ‘l Mason Olivier hein !)

* Tarte au chuc’ (par Nath)

* Crème brulée à la chicorée (par môa !)

* Café spéciale ed’chez nous et ses speculoos !

Et dimanche, in va tous au ciné voir « Bienvenue…. » vous connaissez la suite !

Ben vous savez quoi mes gins, in est un groupe de 30 à y aller ensemble !

J’ai demandé à mes amis de se déguiser avec l’idée qu’ils se faisaient du Nord…Je m’attends au pire !!!



Les charcutiers polonais
7 mars, 2008, 11:05
Classé dans : EUM' VIE

Il faut savoir que les polonais ont amené un sacré savoir-faire en arrivant dans le Nord. cette vague d’immigration a permit à beaucoup de commerçants polonais de s’installer également. 

Suite à la question de Marcel, j’ai demandé à mon père grand spécialiste des charcuteries polonaises, lesquelles étaient les meilleurs din not’ coin.

Les souvenirs sont remontés chez lui aussi par la même occasion !

Actuellement, celle qu’il préfère c’est chez « SAJ » qu’on peut trouver sur les marchés d’Hénin-Beaumont, Billy-Montigny ou Méricourt. Toutes les bonnes charcuteries ont fermé en général. Il se souvenait que la meilleure de toutes était chez « PUSZ » à Méricourt. Ma maman y avait travaillé et elle se souvient qu’un conccurent tout proche envoyait quelqu’un voir comment étaient les saucisses  » pour qu’une saucisse soit bonne, il faut qu’elle craque quand on croque dedans!  » dixit min père ! Les gens faisaient la queue pour acheter leur charcuterie ! Durant la guerre SAJ fermait régulièrement, paraît qu’il faisait du « trafique » !  emoticone
Il reste encore une bonne boucherie à Méricourt mais mon papa ne se souvient plus du nom exact. ce sont les fils qui ont reprit. 

Connaissez-vous des charcuteries polonaises?  Telle que cela ? 

Les charcutiers polonais dans EUM' VIE kaszanka_1

 

 

 



Les révoltés du souvenir
5 mars, 2008, 13:38
Classé dans : EUM' VIE

Je commence à constater qu’avec le succès du film de Dany BOON, il y a, chez certaines personnes, un ras le bol du « Ch’TI » et même de ch’ti eux-mêmes qui ont l’impression qu’il y a un « avant » le Nord et un « après » le Nord.

Comme si ce que Dany faisait passer dans son film n’existait plus.

il est vrai que les temps ont changé, que les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas le même passif que les jeunes d’hier, plus la même histoire non plus…Pour un peu je suis jeune, mais on passerait vite pour des « vieux cons » à se rappeler nos souvenirs d’enfance !

Et pourtant il y a quelques années encore… Je vais vous raconter une anecdote.

j’avais 23 ans et je venais d’arriver dans les Vosges à Epinal, pour le travail. Un coup de coeur pour un magnifique département surtout.

Je quittais mon appartement et me rendais en voiture à mon travail, lorsque sur la route, je remarque dans mon rétro, que la voiture derrière moi me fait des appels de phare. je me dis, mince j’ai un problème, une portière mal fermée peut-être….Je contourne un rond-point et, de nouveau, appels de phare insistants, la voiture me suit. je décide de me stationner, la voiture s’arrête également.

je descends et là, un homme avec un bras en écharpe (vous allez rire) vient vers moi rapidement et me dit tout joyeux : « Vous êtes du Nord?! » je lui réponds hésitante et amusée que oui et là le gars s’emballe, enthousiaste, et m’explique

« Oui, j’ai vu 62 j’ai tout de suite compris ! je suis gendarme et j’ai été gendarme à Roubaix pendant des années ! Ho ! j’ai un souvenir formidable des gens là-bas ! C’était mes plus belles années de gendarme ! « 

Je lui raconte que je viens d’arriver dans la région et là il voulait que je le suive il voulait me donner des tas de renseignements pour me loger facilement, manger (gratuitement eh oui!) il voulait rendre l’accueil qu’il avait reçu.

Je vous assure que j’ai été la première surprise quand ça m’est arrivée , en plus un gendarme qui conduit avec un bras en écharpe…hum ! mais voilà !

Ce n’est pas si vieux, c’était bien avant le film de Dany , et c’est tout de même très révélateur d’une mentalité.

Alors oui, les temps ont changé, je ne reconnais plus la bonne petite ville où je jouais dans les champs, à construire des cabanes avec la paille et à nous faire poursuivre par le garde-champêtre, il n’y a plus de champs, il y a des maisons et des routes à la place.

Dourges est étouffée par les autoroutes qui l’entourent , le centre commercial n’est plus le petit Auchan mais une ville à lui seul avec ses avenues ! Tout est un peu « trop »à mon goût dans le gigantisme, mais en même temps, tout s’y développe, la Culture, l’Art, la communication vers l’Europe, les anglais ne cessent d’affluer sur nos côtes et achètent des maisons chez nous pour les vacances, pour y vivre même…Le Nord reste et restera par tradition, par son histoire, une terre d’Accueil quoiqu’on en dise.



CHEZ NOUS, CHEZ EUX
3 mars, 2008, 8:22
Classé dans : EUM' VIE

Lorsque j’étais petite ma maman prenait un magazine qui s’intitulait « CHEZ NOUS ».

 

Je ne sais si cela vous rappelle quelque chose, en recherchant sur le net, j’ai même trouvé quelqu’un qui vendait 2 exemplaires à Mericourt ! Incroyable !

CHEZ NOUS, CHEZ EUX dans EUM' VIE  dans EUM' VIE

On pouvait y lire des recettes de cuisines, des patrons de tricot, des romans photos…! Quel souvenir !

Par ailleurs, nous avions la télévision en noir et blanc comme beaucoup pendant très longtemps même après l’invention de la couleur, et je me souviens encore que lorsqu’avait lieu une coupure inopinée dans le programme, et que, soudainement, l’écran de télévision se retrouvait brouillé j’appelais maman qui arrivait dans la salle à manger et me disait :

« Oh c’est pas grave, c’est chez eux ça! »

… »Chez eux… »

Cette expression a toujours été pour moi, enfant, un grand mystère… »C’est chez eux », peut-être était-ce une autre planète où des personnes mystérieuses tiraient les ficelles de la télévision, ce qui me donnait une image de la télé comme quelque chose qui nous arrivait comme par magie, mais que nous ne maîtrisions absolument pas à la maison, et aucunement nous n’aurions eu l’idée de téléphoner à qui que ce soit pour nous plaindre…c’était normal, c’était « chez eux ».

Alors, y avait-il une relation avec le magazine ?

Oui ! sans doute ! Me disais-je !!!

Si le magazine s’appelle « Chez Nous » et que la télé c’est « Chez eux » c’était qu’il y avait un lien !!! Lequel…..C’était une autre affaire….

Mon enquête de petite fille s’en était arrêtée là… L’image était revenue.

 



Souvenirs de Ch’Terril d’Hénin-Beaumont
1 mars, 2008, 8:30
Classé dans : EUM' VIE

En regardant une photo sur le blog de Marcel, un souvenir est remonté à la surface.

 

 

J’étais au collège Jean-Macé d’Hénin-Beaumont en 4ème.

 

 

Avec des amis, nous avions une heure à tuer après la cantine je crois, et j’avais oublié de faire mon devoir de latin. Nous sommes sortis du collège et étions montés en haut du terril qui le bordait.

 

 

 

Je me souviens des bûches de bois qui servaient d’escalier, de ces détritus de charbon si salissant ! Si ma mère m’avait vu, elle aurait hurlé, cette impression de croquer dans un fruit défendu, l’excitation de braver l’interdit, on savait qu’il y avait des poches de gaz sur le terril,c’était peut-être dangereux….

 

 

 

C’est essoufflé mais heureux que nous arrivions au sommet, sur un plateau. Une très jolie vue nous attendait, moi qui n’était jamais allée à la montagne de ma vie, je peux dire que j’allais retrouvé cette impression beaucoup plus tard. Une sensation de Liberté totale m’envahissait, tout in haut d’ch’terril. Nous riions, je trichais et recopiais le devoir de latin de ma copine.

 

Loin des tumultes de la vie de collégienne, loin de ces pressions que je ne supportais vraiment pas. Je n’aimais vraiment pas l’école. Merci, mon vieux Terril de m’avoir accueillit sur tes hauteurs et m’avoir fait goûté à cette sensation de Liberté !

Souvenirs de Ch'Terril d'Hénin-Beaumont dans EUM' VIE



L’Immigration polonaise
28 février, 2008, 23:45
Classé dans : EUM' VIE

J’avais essayé de faire un enregistrement audio de mes grands parents maternels il y a quelques années. Mais l’enregistrement était déplorable vraiment. Mon grand regret et que tous deux soient partis et avec eux, un pan de mon histoire…Mais d’autres que moi ont eu cet appel vers leurs racines et ont réussi, alors voici un extrait d’un reportage,et si vous êtes interessés pour obtenir la globalité, c’est par ici ! L'Immigration polonaise dans EUM' VIE 1

http://www.dailymotion.com/video/x34w1e


12345

La Cuisine au Mexique |
cuisine raffinée pour soiré... |
TRA AMICI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Recettes "sans" de P'ti...
| sion
| lesrecettesdemaxtokenda